La représentation de l’amour maternel en peinture

maternité mère enfant klimt les trois ages

Le lien mère-enfant inspire les artistes depuis des siècles. En musique, en littérature ou encore au cinéma, la mère est mise à l’honneur. Mais qu’en est-il de la représentation de l’amour maternel en peinture ?

A l’occasion de la fête des mères, découvrez à travers les travaux de différents peintres, comment est exprimé la maternité, en peinture.   

 

1. Douce pour Picasso

Parmi les œuvres les plus connus de Pablo Picasso,  se cachent de nombreuses toiles représentant l’amour maternel. Dans ses tableaux, la mère est symbolisée par la tendresse et la douceur qu’elle porte à son enfant. 

Dans “la maternité”, Pablo Picasso peint en 1905, une jeune mère, allaitant son nourrisson. Les traits légers et les couleurs douces sont là pour accentuer la tendresse de cette oeuvre. 

Si on ne sait rien de cette femme ni de cet enfant, Picasso réussit à capter la douceur de ce moment, alors qu’il n’est que spectateur. 

Pablo Picasso maternité mère enfant amour douceur amour maternel

Retrouvez les plus belles œuvres de Pablo Picasso au Musée Picasso-Paris.   

2. Tout simplement femme pour Modersohn-Becker 

La maternité est le plus grand sujet que Paula Modersohn-Becker exprime en peinture. Elle s’intéresse au corps de la femme et nous confie sa vision très personnelle de celui-ci. Elle met à l’honneur la sensualité, la beauté, mais aussi le courage de la mère. 

Dans ses travaux, la représentation de cette dernière est très moderne : ce sont des femmes qui allaitent, qui sont souvent fatiguées, mais le regard porté sur elles n’est jamais négatif.

Paula modersohn-becker maternité amour maternel maman enfant femme courage

 

Découvrez l’artiste,  lors de nombreuses expositions au Musée d’Art Moderne à Paris ou au Musée Modersohn-Becker à Brême, en Allemagne.

3. Fragile pour Klimt

Dans certaines de ses peintures, Gustav Klimt symbolise la fragilité de la maternité, confrontée aux différents changements que traversent les femmes, souvent influencés par la société. 

En 1905, il peint “Les trois âges de la femme”, une huile sur toile, qui, comme son nom l’indique, représente les trois étapes principales de la vie d’une femme : la petite enfance, la maternité et la vieillesse.  

Ici, l’artiste a choisi d’exprimer la forme féminine de la mère, avec des lignes qui évoquent un style japonais, mais aussi et surtout, le caractère non éternel et fragile de cette dernière.

Amour maternel klimt mère enfant les trois ages

 

Retrouvez les plus grandes œuvres de Gustav Klimt au palais du Belvédère à Vienne, en Autriche.

Vous aussi, célébrez ce lien spécial en peinture avec Happy Paint !