Quand le Street Art célèbre l’amour

Il n’y a pas qu’à la Saint-Valentin que la ville nous offre tout son amour. Mais pour l’occasion revenons sur ces artistes qui encensent nos rues de coeurs et autres messages plein d’amour.

«Amour», le coeur brisé

Sans doute l’un des doyens du Love Art, Jean-Luc Duez a parsemé de son « Amour » les trottoirs de Paris jusqu’en 2017.

Il décide en effet d’écrire le mot « Amour » un peu partout dans Paris après s’être séparé de sa compagne. Jean-Luc Duez est mort en 2017 à l’âge de 67 ans et laisse derrière lui encore quelques traces de son passage.

amour
amour
amour

In Love, l’éperdument amoureux

Toujours dans cette lignée des déclarations personnelles, l’artiste In Love livre à chaque graffiti « une déclaration d’amour à la femme que j’aime » dit-il. Il pose son premier graffiti en 2017 impasse de la mare dans le 20ème. Et depuis c’est le tout Paris qui se voit abriter son amour. 

À la question pourquoi avoir choisi l’amour comme symbole, l’artiste répond tout simplement : «Parce que je suis fou amoureux.»

amour
amour

Koeurélé, la liberté incarnée

Le Koeurélé est un motif créé par l’artiste urbain Steve Pitocco. 

«C’est un cœur avec des ailes parce que je suis quelqu’un qui ne cherche pas à faire du mal mais à évoluer dans mon domaine, à partager. Les ailes me permettent de le faire atterrir ou de le faire s’envoler, c’est la liberté d’amener mon cœur quelque part.»

amour

«L’amour court les rues», le symbole d’espoir

Depuis 2014, Wilfrid tag les trottoirs et murs de Paris d’un message plein d’espoir : «l’amour court les rues».

«Ça a commencé un soir d’été. J’étais avec ma chérie à la terrasse d’un bar du quartier, quand elle me dit : « Viens on rentre à la maison. » L’ivresse aidant nous sommes partis en courant main dans la main comme des enfants de 15 ans en direction de chez moi. Puis, elle me signale un message d’amour négatif sur un mur.  Je ne sais pas pourquoi mais j’ai eu l’idée d’écrire « L’amour court les rues » sur un mur. Et peu de temps après il y a eu Charlie, les attentats, le Bataclan etc…» Wilfrid continue ainsi à diffuser son message qui prit alors tout son sens. 

HeartCraft, l’engagé

Pour l’artiste HeartCraft c’est dans le contexte des élections présidentielles de 2017 qu’il crée son premier sticker : une femme rousse au visage constellé de tâches de rousseurs embrassant un homme dans une forme de coeur. Ses stickers ont pour ambition d’interpeller sur la notion de tolérance, du vivre ensemble. Son travail est notamment guidé par la citation de Nelson Mandela : «Personne ne nait en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peur, ou des origines, ou de sa religion. Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, ils peuvent apprendre à aimer. »

amour
amour
amour
amour

A2, les rebelles

A2 est un collectif qui prône l’amour et l’anarchie depuis les années 1970. Il rend particulièrement hommage à Louise Michel : 

révolutionnaire puis anarchiste ayant pris part au XIXe à la Commune de Paris.

amour
amour
amour

Et vous, quel message d’amour aimeriez-vous faire passer sur votre prochaine toile Happy Paint ?